Origines de la Musique

♪♫

 

La musique nomade

L'une des grosses révolutions en matière de musique ces 20 dernières années ne concerne pas la création d'un nouveau genre ou style musical mais la façon dont on écoute la musique aujourd'hui. En effet, vous aurez sans doute remarqué des gens portant des écouteurs ou un casque audio sur les oreilles ou autour du cou, ils profitent tous de ce que la technologie a permis de créer grâce à la miniaturisation de l'électronique : de la musique nomade. A l'instar des téléphones portables, qui paraissait être un pur produit de science fiction trois décennies en arrière, les appareils portatifs font désormais le bonheur des mélomanes depuis bientôt 20 ans. Ah qu'il devait être monotone le jogging du petit matin sans musique pêchue dans les oreilles! Ou la ballade en vélo qui, après quatre heures à pédaler, peut s'avérer un peu ennuyeuse... Rien de tel dans ces moments là que quelques chansons bien senties pour se remettre d'aplomb.

Évolution des objets nomades

Sans reprendre la thèse intéressante développée par Jacques Attali sur la « nomadisation » des objets dans l'un de ces derniers livres « Une brève histoire de l'avenir » (même si ce n'est pas du tout le propos principal du livre), faisons un petit tour d'horizon de l'évolution des technologies.

Tout d'abord, le bon vieux walkman, avec ses cassettes à insérer mécaniquement dans l'appareil, révolutionnaire à son époque et bien entendu, effrayant aujourd'hui. Le son est plutôt mauvais, les bandes s'usent assez rapidement, sans compter sur votre petit neveu qui se sera certainement amusé à sortir la dite bande pour en faire des colliers pour la fête des mères.

Puis au milieu des 90's, le discman fait fureur, j’ai d’ailleurs longtemps rêvé d’en posséder un mais je me suis finalement rabattu sur la technologie suivante. Enfin grâce au discman, l'on peut écouter ses chansons préférées avec un son correct. On a tous essayé d' « emprunter sur le long terme » celui de notre copain en prétextant en avoir besoin pour surpasser sa peur pour effectuer quelques figures en bmx.

Puis vient le minidisc. Intéressant sur le papier, il permet de concentrer beaucoup plus de musique sur des disques de taille rigoureusement amoindrie. C'est pas mal, mais pas toujours pratique pour enregistrer sa musique, mais cela fait économiser des piles AA. (oui,oui rappelez-vous lorsque vous consommiez 20 piles en 2 semaines avec votre discman).

Puis viennent les mp3 actuels. Toute déclinaison confondue, on peut globalement dire que la quantité se fait au détriment de la qualité. Puisque les sources d'obtention des-dits mp3 sont diverses et variées, les algorithme de compression également et donc la qualité s'en ressent à l'écoute. Surtout que les puces de décodage ne sont pas toujours très optimisées...

 

© 2010 www.musicfromthecorner.com | Index | Site map | Ajouter aux Favoris | Rss Feeds